Au FC LAB Research (à Belfort)

FC LAB
15 avril 2016 : visite du FC LAB à Belfort.

Pour relever les défis énergétiques de demain la France et l’Europe ont besoin d’investir dans de nouvelles technologies. J’ai eu l’occasion de visiter une plate-forme publique de recherche dédiée à la pile à combustible. Ce centre belfortain est la pointe de cette nouvelle énergie, les avancées techniques sont simplement extraordinaires. Les ingénieurs et chercheurs de cette plate-forme ont mis au point un générateur à hydrogène (aucune pollution) qui permettra demain, à condition de les aider, d’avoir une nouvelle source d’énergie qui respecte l’environnement et, surtout, qui nous permettra une indépendance vis-à-vis du gaz et du pétrole. Le FC LAB est un leader mondial qui mérite d’être connu et reconnu. Le savoir-faire est au point il ne manque plus que son transfert vers l’industrie. Malgré les aides européennes la mise en exploitation industrielle reste encore timide. Il faut absolument booster ce nouveau créneau. Ce sera bon pour la France, pour l’Europe et pour l’emploi.

FC LAB 2

Afin de promouvoir l’excellence française au niveau international j’ai prévu d’inviter l’équipe de chercheurs du FC LAB à Bruxelles pour qu’elle puisse exposer son savoir-faire et, je l’espère, trouver de nouveaux financements pour un lancement industriel de ces générateurs nouvelle génération. Bravo à toute l’équipe, elle m’a vraiment bluffé !

A l’écoute des éleveurs ovins lorrains

IMG_2945
1er avril 2016,. En compagnie de Christian Franqueville, député PS des Vosges (à droite), je visite l’exploitation de Monsieur Lacroix à Chef-Haut dont le troupeau a été plusieurs fois victime d’attaques du loup. 

 

Plusieurs troupeaux d’ovins ont été victimes d’attaques du loup dans notre région (et notamment en plaine, ce qui est assez nouveau). Aussi, il est important d’être à l’écoute des éleveurs pour mieux comprendre leur exaspération et voir avec eux les mesures nécessaires pour mieux protéger les brebis et leurs petits. Evidemment, il est hors de question d’éradiquer le loup, comme le suggèrent quelques uns, qui est d’ailleurs une espèce protégée. Par contre, on ne peut, non plus, laisser livrés à eux-mêmes des éleveurs qui ne savent plus par quel bout prendre ce problème et qui les met dans des situations évidentes de stress.

Rencontre avec des éleveurs concernés par ce fléau, en marge de ma visite chez un éleveur de Chef-Haut, M. LACROIX
Rencontre, aux côtés de Christian Franqueville (Député PS des Vosges), avec des éleveurs concernés par ce fléau, en marge de ma visite chez un éleveur de Chef-Haut, M. LACROIX

Le juste équilibre entre les intérêts des éleveurs et la protection du loup voilà une quadrature du cercle extrêmement difficile à résoudre. Quelle que soit la solution proposée personne ne sera vraiment satisfait. Pourtant, je reste persuadé qu’une solution est possible à condition que chaque partie sorte des postures parfois trop faciles. L’Etat français et l’Europe doivent remettre toutes les parties prenantes (éleveurs et associations de protection des loups) autour d’une table et redéfinir l’ensemble des mesures d’aides existantes pour les éleveurs. Sont-elles adaptées notamment en plaines ? Sinon quelles seraient les adaptations nécessaires ? Quels dangers ? Quels avantages ?

1er avril, lors de ma visite chez Monsieur Lacroix, éleveur à Chef-Haut dans les Vosges.
1er avril, lors de ma visite chez Monsieur Lacroix, éleveur à Chef-Haut dans les Vosges.

La liste des interrogations est longue et mérite d’être traitée sans tabou et sans haine. C’est le sens de mes différentes rencontres avec les éleveurs et prochainement je rencontrerai les associations pour me faire une idée la plus objective possible. A suivre…

7 avril 2016 : intervention sur le « statut d’économie de marché » de la Chine

intervnetion 7 avril MES

Ce matin à Bruxelles, je suis intervenu en Commission ITRE (Industrie, recherche, énergie) sur la question de l’attribution du statut d’économie de marché à la Chine.

Je vous invite à voir mon intervention sur le site du Parlement Européen en cliquant sur le lien suivant :

  • http://www.europarl.europa.eu/news/en/news-room/20160331IPR21115/Committee-on-Industry-Research-and-Energy-meeting-07042016-(AM)

Mon intervention commence à la 32ème minute.