Archives de catégorie : Zoom sur…

A Bilbao, en soutien aux salariés de l’aciérie ACB

14546802312510

ArcelorMittal a annoncé la fermeture de l’aciérie ACB à Sestao (Bilbao), les raisons invoquées sont la concurrence chinoise et le coût élevé de l’électricité.

Je me suis rendu sur place pour apporter mon soutien aux salariés et pour rencontrer les organisations syndicales (UGT et CCOO) afin d’élaborer ensemble des demandes locales, nationales et européennes.

Sur le plan local nous demandons à ArcelorMittal de dégager un budget pour la maintenance des outils et pour la formation du personnel. Si le groupe est honnête lorsqu’il annonce une fermeture provisoire, alors il doit répondre à ces exigences pour démarrer dans les meilleures conditions le moment venu.

Sur le plan national, faire que le gouvernement espagnol pousse aussi le conseil européen à prendre des mesures d’urgence pour défendre le secteur de l’acier.

Enfin, sur le plan européen, convaincre un maximum de ministres de l’Industrie afin que ces points soient abordés lors des réunions de Bruxelles les 15, 17 et 18 février 2016. Mais surtout que l’Europe (Conseil et Commission) prennent enfin les décisions qui s’imposent. Le temps presse.

Dernière minute : Emmanuel MACRON a co-signé un courrier avec ses homologues européens pour décider en urgence des mesures pour défendre le secteur de l’acier. Il se rendra à Bruxelles le 15 février 2016 pour rencontrer les eurodéputés, syndicalistes et patrons de l’acier. Affaire à suivre…

La garantie jeunesse

Viser à lutter contre le chômage des jeunes de moins de 25 ans, l’Union européenne a agi en proposant au travers de la garantie jeunesse une offre de qualité, pour un emploi, un apprentissage, un stage ou une formation continue adaptées aux besoins de chacun.

Ce sont les régions qui sont responsables de la gestion de ce fond européen.

Le fond européen d’investissement stratégique (FEIS)

Après de nombreuses semaines de négociations, le Parlement européen vient d’adopter sa position sur le FEIS. Ce fond est au coeur du plan d’investissements dit « Juncker » de 315 milliards d’Euros.

L’Europe doit abandonner l’austérité et au contraire investir.

Victoires:

-Ce fond n’affectera pas Horizon 2020 qui soutient la recherche fondamentale.

-Il y aura un contrôle démocratique de la Banque européenne d’investissements et de la Commission.

-La création d’emplois et la transition énergétique sont des critères prioritaires.

-Amélioration de l’accès au Fond pour les PME.

 

Les négociations avec le Conseil (les ministres du secteur de chaque État membre) commenceront donc sur cette base.

 

Le TTIP et l’ISDS

Je me positionne contre l’ISDS, un mécanisme de règlements privé des conflits entre multinationales et États.

Je crois en la souveraineté juridique des États et à son indépendance sans mécanisme supplémentaire.

Sur le TTIP, je souhaite que l’on reparte à zéro sur les négociations entamées lors du précédemment mandat puisque aujourd’hui nous avons une nouvelle commission européenne et un nouveau Parlement européen.