A Aviles, Edouard Martin apporte son soutien aux travailleurs espagnols

Edouard Martin, Président de la Délégation de Génération.s au Parlement Européen, s’est rendu à Aviles en Espagne aux côtés de la Députée de Podemos Tania Gonzalez pour apporter son soutien aux salariés d’Alcoa, sur le point de perdre leur emploi après la décision de cette multinationale américaine de délocaliser ses sites espagnols en Arabie Saoudite.

Avant de marcher aux côtés de plus de 50 000 manifestants venus soutenir les salariés, Edouard Martin a pu échanger avec les élus du Comité d’entreprise d’Alcoa pour discuter des différentes pistes proposées et appréciées par les salariés comme la nationalisation provisoire ou l’obligation de vendre à un repreneur. Ils ont convenu de la nécessité de développer une politique industrielle basée sur l’économie circulaire ainsi que la transparence sur l’utilisation des aides publiques et, notamment, les quotas de Co2.

A cette occasion, il s’est rendu au chevet de cinq anciens salariés d’Asturiana de Zinc, en grève de la faim depuis qu’ils ont été intoxiqués au mercure au cours de leur activité et licenciés malgré la maladie qui les ronge. Il se déplacera en Suisse devant le siège de Glencore, actionnaire d’Asturiana de Zinc, pour dénoncer le traitement inhumain infligé à ces salariés malades à cause de leur exposition au mercure.

Edouard Martin continuera le combat pour aider et protéger les droits de ces travailleurs espagnols victimes de la dérégulation du marché internationale ainsi que leurs familles. La bataille ne fait que commencer.

 

Communiqué de Presse – Délégation Génération.s au Parlement Européen