Soutien aux femmes gazaoui atteintes du cancer

Alors que nous sommes en octobre, mois de sensibilisation pour le dépistage du cancer du sein, les autorités israéliennes interdisent aux femmes gazaoui, atteintes du cancer, de sortir de Gaza pour aller se faire soigner à Jérusalem-Est (territoire palestinien). Les raisons invoquées sont totalement fallacieuses, problème de sécurité, un oncle de telle dame aurait une proximité avec le Hamas, j’en passe et des meilleures. Elles sont condamnées à mourir dans la souffrance. Les médicaments sont eux aussi bloqués à la frontière de Gaza.

Médecins du Monde (France) et des ONG israéliennes telle que « Physicians for Human Rights » dénoncent ces attitudes barbares. Rien n’y fait, Netanyahou reste sourd. Hélas la France aussi. Que dit Mme Buzyn Ministre de la santé? Que dit Mme Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes? D’ailleurs, que dit le Président M. Macron? Les mêmes propos qu’il tenait à Mahmoud Abbas? Qu’il est trop tôt pour la reconnaissance de la Palestine? Et que va-t-on répondre à ces centaines de femmes malades sans soins? Qu’il est trop tard…pour elles? Est-ce cela le « nouveau monde »? Le même que l’ancien mais en pire?
Cette tyrannie doit cesser !!!
Avec mes collègues eurodéputés nous allons faire voter une motion d’urgence à Strasbourg afin que ces femmes (et toutes personnes gravement malades) puissent sortir de Gaza pour y recevoir les soins adéquats. Nous espérons obtenir la majorité au Parlement européen car ça aussi, ce n’est pas gagné.

En attendant l’Etat français doit passer aux actes!!! Il y a urgence!

J’ai d’ores et déjà cosignés, avec 61 autres députés européens, une lettre adressée à Madame la Commissaire européenne Federica Mogherini pour l’alerter sur cette dramatique situation. Vous pourrez prendre connaissance de ce courrier ci-dessous :