Déplacement à Saint-Dizier : Rencontre avec le bassin d’emploi du Nord Haute-Marne.

Le vendredi 31 Mars dernier je me suis rendu à Saint-Dizier à l’invitation d’Antoine Desfretier, candidat aux élections législatives dans la 2ème circonscription de la Haute-Marne et Geneviève Donato, sa suppléante.

Au programme de ce déplacement : une rencontre avec le bassin d’emploi du Nord Haute-Marne basé à Saint-Dizier. Celui-ci rassemble une centaine d’associations dans le domaine de la formation et du développement des compétences. Chaque année, ce sont 3300 personnes y sont accueillies ou formées dans ses locaux : c’est un guichet unique sur tout le nord Haute-Marne, qui dispose d’une antenne à Joinville.

Lors de cette rencontre, j’ai pu présenter mon idée de cartographie des compétences pour permettre à un site industriel en difficulté de retrouver un repreneur à partir des compétences collectives de ses salariés. Ce qui a été fait avec succès dans l’entreprise KME à Givet dans les Ardennes par exemple.

Dans une région victime de la désindustrialisation, ce comité de bassin d’emploi œuvre pour le développement territorial de compétences de salariés qui ont besoin de formation pour retrouver de l’emploi. La structure est financée par des aides régionales et des fonds européens dans le cadre d’appels à projets. L’occasion de rappeler quels sont les fonds européens disponibles dans le cadre de l’agenda Horizon 2020 : numérique, transport, transition énergétique et économie circulaire. Il faut davantage les faire connaître aux porteurs de projets car trop souvent la France n’utilise pas tous les fonds à sa disposition.

Face aux difficultés d’accès au financement européen, à la complexité  de certains dossiers et à la longueur des procédures voire des paiements des subventions, je vous invite à prendre connaissance de toutes les informations pratiques nécessaires concernant ces fonds européens via le lien suivant : http://fr.welcomeurope.com/.

La stratégie Europe 2020, programme de l’Union Européenne en faveur de la croissance et de l’emploi, met l’accent sur une croissance intelligente, durable et inclusive comme moyen de surmonter les faiblesses structurelles de l’économie européenne, d’en améliorer la compétitivité et la productivité et de jeter les bases d’une économie sociale de marché durable.  L’un de ses objectifs est de parvenir à un taux d’emploi de 75 % de la population âgée de 20 à 64 ans. Pour plus d’information sur cette stratégie Europe 2020, je vous invite à consulter le site de la Commission européenne via le lien suivant : https://ec.europa.eu/info/strategy/european-semester/framework/europe-2020-strategy_fr.